Expertise et appui méthodologique pour aider le candidat, après l’étape de la recevabilité, à décrire son expérience professionnelle, constituer son dossier de validation, préparer l’entretien avec le jury. L’accompagnement VAE est facultatif, cependant, un candidat accompagné optimise ses chances de mener sa démarche à son terme.

Ensemble des savoirs et savoir-faire et savoirs être dont une personne manifeste la maîtrise dans une activité professionnelle, sociale ou de formation.
Les acquis professionnels : le candidat par son expérience maitrise les capacités nécessaires à l’exercice de sa fonction.

Ensemble de tâches effectivement réalisées par la personne concourant à une ou plusieurs fonctions dans l’entreprise selon des conditions d’exercice identifiées.

Le bénévolat correspond à la situation d’une personne qui s’engage librement pour mener, en direction d’autrui, une activité non rémunérée en dehors de son activité professionnelle ou familiale. L’expérience bénévole peut être réalisée notamment au sein d’une association ou d’un syndicat. L’engagement bénévole peut être reconnu par la Validation d’acquis d’expérience.

C’est le terme officiel qui recouvre des appellations différentes : diplômes, titres ou certificats de qualifications professionnelles. L’appellation dépend de la nature de l’organisme qui délivre la certification :

Les diplômes sont délivrés par certains ministères : Education nationale, Santé, Enseignement Supérieur, Agriculture

Les titres professionnels sont délivrés par le ministère de l’Emploi

D’autres titres sont délivrés par différents organismes : Chambre de commerce et d’industries…

Les certificats de qualifications professionnels sont délivrés par les branches professionnelles

La Commission nationale de la certification professionnelle établit et actualise le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Parmi ses différentes missions, elle s’assure de la qualité de l’information en direction des personnes et des entreprises sur les certifications inscrites dans ce répertoire et sur les certifications reconnues dans les Etats membres de l’Union européenne.

Une compétence se traduit par une capacité à combiner un ensemble de savoirs, savoir-faire et savoir-être en vue de réaliser une tâche ou une activité. Elle a toujours une finalité professionnelle.

Droit ouvert dans le code du travail et dans les textes relatifs au statut des fonctionnaires des trois fonctions publiques. Il permet à tout salarié (CDI, CDD) ou agent public de bénéficier d’une absence rémunérée en vue de réaliser une VAE. La durée est limitée à 24h de temps de travail consécutives ou non.

Dispositif académique de validation des acquis (ministère de l’éducation nationale)

Les diplômes nationaux sanctionnent la réussite à un examen organisé et validé par l’État qui en garantit la qualité. Il donne au titulaire du diplôme et à l’employeur l’assurance d’une qualification reconnue par les ministères concernés.

L’Expérience professionnelle peut être salariée, non salariée, bénévole, volontaire et d’élu…

Instance désignée par les textes officiels en vigueur pour la validation des acquis de l’expérience, qui est seule habilitée à octroyer un titre professionnel ou un diplôme (complètement ou partiellement), à la suite de l’analyse des acquis issus de l’expérience d’une personne.

Procédures d’évaluation permettant la délivrance des certifications.

Les certifications sont positionnées en fonction de niveaux, permettant de situer la qualification d’une personne ayant réussi avec succès les évaluations permettant l’octroi d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle.

Le Certificateur est l’autorité qui délivre une certification sous sa responsabilité : diplôme, titre professionnel ou certificat de qualification professionnelle.
À ce titre, il est habilité à prononcer la recevabilité de la demande de VAE et à valider tout ou partie de la certification visée. Il a également la responsabilité des modalités de mise en œuvre de la VAE pour ses certifications.

Le plan de développement des compétences, correspond à l’ensemble des formations décidées par l’employeur au regard de la stratégie de l’entreprise et de ses projets de développement : actions de formation et de validation des acquis de l’expérience. Dans ce cadre, l’employeur doit assurer l’adaptation de ses salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques.

La personne qui souhaite faire valider les acquis de son expérience, pour obtenir une certification, doit en faire la demande auprès de l’organisme certificateur. A cette fin, elle présente un dossier de candidature. La décision de recevabilité de la demande est prononcée au vu des informations et des pièces fournies par le demandeur dans son dossier. La demande peut être déclarée recevable si le demandeur peut justifier d’au moins trois années d’activités en rapport direct avec la certification visée.

Partie du référentiel du diplôme/titre qui décrit le contenu des fonctions et/ou activités et les tâches composant un métier et ou un emploi-type. Il précise leur mode de réalisation, les conditions d’exercice, les buts, objectifs ou finalités visés. Cette description regroupe l’analyse de situations professionnelles suffisamment proches pour constituer une entité, et constitutives d’un emploi ou d’un métier générique d’un ou plusieurs secteurs professionnels. Ce référentiel décrit un emploi et non des compétences.

Un référentiel est un document officiel qui fait l’inventaire des activités ou fonctions qui composent soit un métier soit un emploi-type et qui articule celles-ci avec les compétences professionnelles, capacités et savoirs exigés dont la maîtrise est nécessaire pour l’obtention d’un diplôme ou d’un titre.

Le répertoire national des certifications professionnelles a pour objectif de tenir à la disposition des personnes et des entreprises une information tenue à jour par France compétences, sur les diplômes et les titres à finalité professionnelle ainsi que sur les certificats de qualification professionnelle, figurant sur les listes établies par les commissions paritaires nationales de l’emploi des branches professionnelles. La consultation du répertoire permet de savoir si une certification bénéficie de la reconnaissance de l’État, de connaître le niveau de qualification certifié par le diplôme, titre ou certificat, d’obtenir des informations sur le(s) secteur(s) d’activités, les types d’emplois accessibles par le titulaire du titre, diplôme ou certificat, les modalités d’accès à la certification officiellement reconnues (formation initiale, formation continue, validation des acquis de l’expérience), les possibilités d’accès à d’autres certifications…

Mise en œuvre simultanée d’un savoir et d’une habileté pratique maîtrisée dans une réalisation spécifique.

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un droit individuel. Elle permet d’obtenir tout ou partie d’une certification sur la base d’une expérience professionnelle après validation par un jury des connaissances et des compétences acquises. La certification peut être un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle. Il n’est pas nécessaire de suivre un parcours de formation.

La validation peut être partielle si le jury estime que les compétences du candidat ne correspondent pas suffisamment aux compétences exigées par le référentiel du diplôme. Dans ce cas, le candidat devra consolider ses acquis soit par une expérience complémentaire soit par une formation complémentaire.

Le jury estime que les acquis du candidat sont en adéquation avec les attendus de la certification visée. La certification est attribuée dans sa totalité.