Les idées reçues

Alors qu’elle est un formidable atout, la VAE reste encore méconnue, mal connue ou insuffisamment valorisée, tant par les candidats que par les entreprises.
Souvent empreinte d’idées reçues, la VAE représente pourtant un réel ascenseur socioprofessionnel et concourt à s’adapter constamment aux besoins de l’entreprise et aux évolutions du marché.

Idée reçue 1

La VAE n’est adaptée qu’aux personnes qui ont déjà un diplôme ou un emploi

FAUX

La démarche est ouverte à tous.
Toutes les expériences sont prises en compte : salariées, non salariées ou bénévoles, notamment. De plus, aucun diplôme n’est exigé pour s’engager en VAE !

Idée reçue 2

Le diplôme obtenu par la VAE est un diplôme au rabais.

FAUX

Le diplôme obtenu par la VAE est le même que celui obtenu par la formation.

Vous avez le choix parmi plus de 620 diplômes à l’Éducation nationale.

Idée reçue 3

La VAE,
c’est compliqué.

FAUX

Il suffit d’avoir la bonne information et de se laisser guider par des professionnels des diplômes de l’Éducation nationale, que sont les conseillers VAE et accompagnateurs des DAVA.

Idée reçue 4

La VAE,
c’est cher !

FAUX

Des solutions de financement existent, elles dépendent de votre statut (salarié, demandeur d’emploi, …)