FranceOccitanie

Accompagnant en Gérontologie : un nouveau métier pour mieux prendre soin de nos aînés

Prendre soin d’une personne âgée dépendante dans un EHPAD est un métier à part entière qui demande une formation spécialisée. C’est tout l’enjeu du nouveau titre Accompagnant en Gérontologie, certifié le 19 avril 2021 au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) de France Compétences. « Quand vous vous retrouvez face à une personne âgée avec des pulsions incontrôlées, manifestation de la maladie, une réaction à priori bienveillante peut très bien se révéler inadéquate, voire aggravante, explique Christine MAILLOUX. Les personnes âgées en EHPAD ont souvent une pathologie lourde qui ne permet pas leur maintien au domicile. C’est pourquoi elles ont besoin d’un accompagnement spécifique, d’une réponse qui nécessite de les comprendre et de savoir les stimuler. »

(photo SYNERGA)

Un partenariat GRETA Occitanie – La Croix Rouge – Pôle Emploi

Conseillères en Formation Continue (CFC) au GRETA Occitanie, Christine MAILLOUX et sa collègue Fabienne BRUYERE ont donc constitué une équipe militante de choc avec leurs partenaires de La Croix Rouge Française, Laurence BARTHE et Anne-Marie KHALLOUKI ! Car il a fallu convaincre jusque dans les ministères de la nécessité d’un tel titre pour les EHPAD. « A partir de 2019, nous avons mené de front un lobbying politique très dense et une communication nationale. Le SYNERPA (Syndicat National des Etablissements et Résidences Privées d’Aide à domicile pour Personnes Agées) nous a beaucoup aidées pour faire avancer cette cause. », rappelle la CFC.

18 février 2020 : Des candidats formés par le GRETA Occitanie reçoivent leur diplôme d’Accompagnant en Gérontologie dans les locaux de Pôle Emploi à Villefranche de Lauragais (photo GRETA Occitanie)

Pôle Emploi Emploi Occitanie a financé l’ensemble du projet. Le partenariat entre le GRETA Occitanie, créateur et rédacteur du titre « Accompagnant en Gérontologie » avec l’aide de la plume de leur collègue chargée de mission Dominique GARRIGUA, et La Croix Rouge Française, association humanitaire qui gère l’Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale Occitanie, s’est révélé fructueux. En 2019 et 2020, pas moins de 150 personnes sont sorties avec leur diplôme en poche !

De nombreuses autres sessions sont encore programmées au sein des GRETA dans le Gard, l’Aude, le Tarn, Montpellier, Toulouse, Rodez, etc. Avec un taux de réussite actuel à l’examen de 98% ! Une formation courte de 3 mois « taillée sur mesure », selon Martine DANES, déléguée régionale du SYNERPA, à laquelle s’ajoutent 3 semaines de mise en situation professionnelle en EHPAD. « Les autres diplômes, comme celui d’Agent d’accompagnement auprès d’adultes dépendants, proposent des formation longues, trop généralistes et non accessibles à tout public », précise Christine MAILLOUX.

Pôle Emploi : « Les professions dans le secteur du grand âge se sont fortement développées pour répondre aux besoins que rencontrent nos aînés et leur assurer une meilleure prise en charge. » (photo Pôle Emploi)

« On manque de mains ! »

C’est l’autre enjeu de la création du titre : « le manque de mains ». C’est ce qu’explique Christine MAILLOUX : « Beaucoup de personnels d’EHPAD font office d’aides-soignants sans être formés. C’est la réalité d’aujourd’hui. ». A cela s’ajoutent un fort turn-over, dû aux difficultés et à la complexité du métier, et l’épuisement des personnels surchargés. Le risque est alors une baisse de la qualité de l’accompagnement des personnes âgées.

« Tout le monde en souffre. Il faut sécuriser les pratiques professionnelles pour permettre le recrutement de personnes formées. Le titre d’Accompagnant en Gérontologie insiste sur les compétences où l’on prend soin des personnes âgées. Ce qui est complémentaire à celles de soigner, assurées par les aides-soignantes. Auparavant, les « faisant fonction de » n’étaient pas reconnues. Aujourd’hui elles sont légitimées ! Certaines pourront même par la suite accéder au titre d’Aide-Soignante par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). »

Nicolas MADIOT, Directeur de région académique à la formation professionnelle en Occitanie : « C’est un secteur sous tension. Il y a beaucoup de demandes. Toutes les personnes qui ont été formées au métier d’Accompagnant en Gérontologie ont eu une proposition de contrat de travail. »

93.000 postes à créer dans les métiers du grand âge !

Le GRETA Occitanie et La Croix Rouge Française ont étudié le contexte économique lié à leur demande de certification. Les personnes en perte d’autonomie passeront de 1.387 million en 2020 à 1.479 million en 2025, selon le Rapport de Myriam EL KHOMRI remis le 29 octobre 2019 à Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé. Près de 93.000 postes supplémentaires devront être créés dans les cinq prochaines années (2020-2024). Pour pourvoir les postes vacants, 260.000 professionnels devront être formés sur cette même période.

C’est clair, les métiers du grand âge sont des métiers d’avenir, porteurs de sens, pour lesquels des perspectives d’évolution doivent être renforcées dans les EHPAD et créées pour le domicile. Les besoins en professionnels formés à l’accompagnement à la dépendance sont importants. C’est désormais au réseau national des GRETA de s’organiser avec ses partenaires pour développer la formation d’Accompagnant en Gérontologie sur toute la France.

2 réflexions au sujet de « Accompagnant en Gérontologie : un nouveau métier pour mieux prendre soin de nos aînés »

  1. L’article révèle les besoins réels de notre société. Bravo à tous les partenaires qui font avancer la branche d’aide à la personne !

  2. Il serait intéressant de colorer de langues régionales ce diplôme.
    Exemple: connaitre quelques mots rudimentaires , ou plus, en breton, corse ou occitan… pour donner le sourire à nos anciens qui bien souvent se régalent des accents de leurs jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *