Occitanie

C’est l’histoire d’un titre : Sondeur en géotechnique

Publié le
Travaux en bord de Garonne à Toulouse

« J’ai décrit le socle complet du métier de sondeur en 4H, mais cela m’a pris 3 mois de travail pour le faire ! ». Chantal BURAIS est comme certains peintres, l’introspection est très longue avant de « jeter » en quelque jours sur la toile le fruit d’une création bien mûrie. Grâce à la Conseillère en formation continue du rectorat de Toulouse, spécialiste en ingénierie de formation, c’est tout un référentiel de certification sur le métier de « sondeur en géotechnique » qui a été rédigé. Un document technique et professionnel de 52 pages !